L’ORIENTATION

L'orientation est un enjeu qui concerne tous les systèmes éducatifs européens avec des spécificités liées à l'histoire et aux politiques des différents pays. Elle s'inscrit désormais dans le cadre européen de l'éducation et de la formation.

Les objectifs sont :

- développer la capacité à s'orienter tout au long de la vie,

- faciliter l'accès de tous les citoyens aux services d’orientation,

- développer l'assurance qualité dans les services d'orientation,

- encourager la coordination et la coopération des différents acteurs aux niveaux national, régional, local,

- poursuivre la réflexion mutuelle pour renforcer les décisions politiques.

Les États membres travaillent ensemble pour améliorer leurs systèmes d'orientation ainsi que les dispositifs permettant une orientation tout au long de la vie. Accompagner l'orientation et lutter contre le décrochage sont des objectifs essentiels du ministère de l'éducation nationale. Ils sont inscrits dans le projet de loi de la refondation pour l'école de la République.

En France, le service public de l’orientation s’inscrit dans des objectifs de politique publique clairement affirmés : tout jeune doit atteindre au moins une certification de niveau V, 80 % doivent atteindre le niveau du baccalauréat et 50 % obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur.

La démarche qui préside à la politique éducative en matière d’orientation vise à :

- Individualiser l’information et l’accompagnement

- Intégrer aux cursus scolaires les activités préparant l’orientation

- Aider les individus à construire des parcours personnels de formation et d’insertion

- Soutenir et faciliter l’implication des parents dans l’orientation scolaire

- Adapter l’offre de formation aux projets des élèves et aux besoins de l’économie.

Les procédures d’orientation et/ou d’admission sont accessibles sur le site web de l’académie

L'INTEGRATION DANS LES CURSUS SCOLAIRES

Le parcours Avenir

Le parcours Avenir permet aux élèves de la sixième à la terminale de construire progressivement, tout au long de leurs études secondaires, une véritable compétence à s'orienter. Pour ce faire, les élèves sont amenés à comprendre le monde économique et professionnel et connaître la diversité des métiers et des formations, à développer leur sens de l'engagement et de l'initiative et à élaborer leur projet d'orientation scolaire et professionnel. Chaque élève, quelle que soit sa formation en voie générale, technologique ou professionnelle peut en bénéficier.

Parcours Avenir : le parcours individuel d'orientation et de découverte du monde économique et professionnel

Améliorer l’insertion des jeunes et mieux les préparer au monde professionnel suppose que chaque élève puisse connaître les métiers dans leur environnement. Permettre à chaque élève de la 6e à la terminale d’acquérir les premières clés de compréhension du monde professionnel pour construire son projet d’orientation scolaire et professionnelle est l’enjeu du parcours Avenir. Il vise à faciliter et développer les échanges entre l’École et les acteurs du monde économique, notamment locaux.

Au collège, le parcours Avenir peut s’appuyer sur les EPI , le stage d’observation de la classe de 3e, et sur des actions de découverte collège–lycée.

Au collège comme au lycée, il s’appuie sur la rencontre avec un acteur du monde professionnel, une visite d’entreprise, la participation à un projet pédagogique basé sur l’esprit d’initiative, d’engagement et de groupe (mini-entreprise, mini-coopérative, concours, etc.) Il peut, pour cela, s’appuyer sur de nombreux partenariats locaux et sur des actions éducatives dédiées à la découverte du monde professionnel : Semaine École-entreprises, Semaine de l’économie sociale et solidaire (ESS) à l’École, Semaine de l’entreprenariat féminin, Semaine de l’industrie à l’École, etc.

Pour faciliter la relation école-entreprise, 330 pôles de stages ont été créés au niveau national dans chaque territoire dans les territoires, ce qui permet de répondre aux difficultés des élèves qui ne trouvent pas de stages en entreprise. L’académie d’Amiens a choisi, dans une logique territoriale, de déployer un pôle de stages par bassin d’éducation et de formation.

L’accompagnement personnalisé

Les modalités d'organisation de cet accompagnement sont laissées à l'initiative des équipes pédagogiques, de manière à leur permettre de répondre aux besoins des élèves de manière étroite et avec la souplesse nécessaire. Les enseignants de toutes les disciplines ont vocation à participer à ce dispositif.

Les équipes pédagogiques proposent les modalités d'organisation de l'accompagnement au conseil pédagogique, puis le chef d'établissement les soumet à l'approbation du conseil d'administration.

Au sein de l'établissement, l'accompagnement est construit en articulation avec le tutorat, les stages de remise à niveau et les stages passerelles, afin de favoriser une personnalisation du parcours de chaque élève.

Au lycée professionnel

Le lycée professionnel permet de préparer un diplôme (essentiellement le CAP et le Baccalauréat professionnel) et d’apprendre un métier en passant progressivement de l’école au monde du travail. Il permet également d’envisager une poursuite de formation vers un niveau supérieur La rénovation de la voie professionnelle avec la mise en place du baccalauréat professionnel en 3 ans a permis d’enregistrer une augmentation du niveau de qualification des jeunes, de leur insertion professionnelle, de la poursuite de leurs études dans l'enseignement supérieur et une réduction du nombre de sortants sans diplôme.

Dans ce cadre, depuis la rentrée scolaire 2009, les élèves de baccalauréat professionnel bénéficient d'un accompagnement personnalisé inclus dans leur emploi du temps.

Au lycée d’enseignement général et technologique

L'accompagnement personnalisé constitue un temps privilégié pour amener les élèves à construire un parcours de formation réfléchi prenant appui sur l'orientation active, la préparation à l'enseignement supérieur et la découverte des métiers. Dans le cycle terminal, cette aide à l'orientation doit s'articuler avec l'entretien personnalisé d'orientation conduit par le professeur principal, en lien avec le COP. La classe de seconde générale et technologique est avant tout une classe de détermination visant à permettre aux élèves d’explorer des domaines d’études avant de se déterminer et d’aborder les classes de première et de terminale.

Des enseignements d'exploration

En plus des enseignements communs, les élèves choisissent deux enseignements d'exploration d'une durée de 1h30 chacun pour préparer en connaissance de cause le choix de la série de première. Ces enseignements ont des objectifs complémentaires de :

 - faire découvrir aux élèves des champs disciplinaires nouveaux (connaissances et méthodes) ;

- les informer sur les cursus possibles en première et en terminale comme dans l’enseignement supérieur

- leur faire connaître et identifier les activités professionnelles liées à leur choix.

Des stages de remise à niveau pour éviter le redoublement

Le conseil de classe peut recommander aux lycéens de suivre un stage pour éviter de redoubler. Les enseignants volontaires encadrent les élèves concernés et les aident à acquérir les compétences, les méthodes et les contenus disciplinaires qui leur manquent. Les séances se déroulent en petits groupes, pendant les vacances, sur une ou deux semaines, ou tout au long de l'année scolaire, hors temps d'enseignement.

Des stages passerelles pour favoriser la fluidité des parcours

Les stages passerelles permettent des réorientations plus faciles d'une série à l'autre, voire d'une voie à l'autre, en cours ou en fin d'année.

Les élèves volontaires, spécialement motivés, peuvent suivre ce type de stage sur recommandation du conseil de classe. Il leur permet un renforcement dans les disciplines majeures de la série souhaitée.

Les contenus et les modalités du stage sont communiqués à la famille ou à l'élève, qui doivent donner leur accord. Le lycéen peut réaliser tout ou partie de son stage dans un autre établissement que le sien.

En seconde générale et technologique, ces stages concernent les élèves qui souhaitent changer de voie : intégrer la voie professionnelle ou à l'inverse passer de la voie professionnelle aux voies générale et technologique.

En première, ils permettent des changements de séries à l'intérieur des voies générale et technologique ou des passages de la voie technologique à la voie générale et inversement. L'élève construit son projet de changement d'orientation avec l'aide de son professeur principal, du conseiller d'orientation-psychologue et de son tuteur.

L'orientation vers l’enseignement supérieur

L'orientation post-bac s'envisage dès la classe de première, c'est durant cette année que se précise le projet professionnel et personnel.

L'orientation post baccalauréat repose sur :

- Un entretien personnalisé d'orientation proposé, à chaque lycéen de classe de première, auquel la participation des parents est systématiquement recherchée.

- L’orientation active en lycée qui se traduit par un accompagnement dans la construction du projet d’étude et du projet professionnel du lycéen : information, préinscription à l’université, conseil et admission.

Dans l’académie d’Amiens, le forum « du lycéen à l’étudiant » qui réunit chaque année les lycéens et lycéennes de 1ère, de terminale et les étudiants est un temps fort de l’information sur les filières de l’enseignement supérieur.

Dans le cadre du continuum lycée-enseignement supérieur, des dispositifs découlant de partenariats entre les lycées et les établissements d’enseignement supérieur sont développés pour assurer la liaison lycée-enseignement supérieur.

Depuis sa création à la rentrée 2014 la mission académique à l’enseignement supérieur (MAES) développe des actions qui s’inscrivent dans le cadre de la lutte contre le décrochage dans l’enseignement supérieur et vise à développer le dispositif de réorientation des élèves inscrits en première année d’études supérieures vers un BTS/BTSA ou DUT. A cette attention a été créé une plate-forme de réorientation en ligne.

Textes de référence

Les textes de référence sur l'orientation au collège et au lycée.

Circulaire de rentrée 2017 (circulaire n°2017-045 du 9 mars 2017)

Réussir l'entrée au lycée professionnel (circulaire n°2016-055 du 29 mars 2016 - BO du 31 mars 2016)

Dispositions du code de l'éducation relatives à la préparation aux examens des lycées et à la délivrance du baccalauréat : modification (décret n° 2015-1351 du 26 octobre 2015)

Le parcours Avenir (arrêté du 1er juillet 2015 - BO n°28 du 9 juillet 2015)

Droit au retour en formation initiale pour les sortants du système éducatif sans diplôme ou qualification professionnelle  (circulaire n° 2015-041 du 20 mars 2015)

Loi n°2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale

Décret n°2014-1377 du 18 novembre 2014 relatif au suivi et à l'accompagnement pédagogique des élèves

Décret n° 2014-6 du 7 janvier 2014 portant expérimentation d'une procédure d'orientation des élèves dérogeant à l'article L. 331-8 du code de l'éducation

Loi n° 2013-595 du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République

Formations post-baccalauréat - renforcement du continuum de formation de l'enseignement scolaire à l'enseignement supérieur (circulaire n° 2013-0012 du 18 juin 2013)

Conseil d'orientation anticipé pour la rentrée 2011 (BO n°31 du 1er septembre 2011)

Loi n° 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie

Informations supplémentaires