L'EGALITE ENTRE LES FILLES ET LES GARCONS

L’égalité des filles et des garçons est la première dimension de l’égalité des chances que l’École doit garantir aux élèves, il s'agit d'une obligation légale et d'une mission fondamentale.

Une obligation légale

Le code de l’éducation confie aux écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur la mission de favoriser la mixité et l’égalité entre les hommes et les femmes, notamment en matière d’orientation et de dispenser, à tous les niveaux de scolarité, une information consacrée à l’égalité entre les hommes et les femmes, à la lutte contre les préjugés sexistes et à la lutte contre les violences faites aux femmes et les violences commises au sein du couple.

Cependant, la mixité ne recouvre pas pour autant aujourd'hui une complète situation d'égalité entre les filles et les garçons. Ainsi, par exemple, avec de meilleurs résultats scolaires, les filles n'ont pas les mêmes parcours de formation et leurs projets professionnels sont moins ambitieux.

La circulaire ministérielle n°2015-003 du 20 janvier 2015 précise que la politique éducative en faveur de l’égalité entre les filles et les garçons à l’école repose d’une part sur la formation initiale et continue, de l’ensemble des personnels, d’autre part, sur les contenus d’enseignements et les pratiques pédagogiques.

 La convention interministérielle

La promotion de l’égalité des chances ne s’improvise pas, elle s’inscrit dans un cadre législatif. La convention interministérielle pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif est signée pour la période 2013-2018 par six ministères. Elle engage les parties signataires à renforcer l'action interministérielle pour la promotion de l'égalité entre les sexes dans le système éducatif.

Cette convention est articulée autour de 3 chantiers prioritaires :

- Acquérir et transmettre une culture de l'égalité entre les sexes

- Renforcer l'éducation au respect mutuel et à l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes

- S'engager pour une plus grande mixité des filières de formation et à tous les niveaux d'études.

Cette convention a fait l’objet d’une déclinaison régionale qui a été signée le 21 novembre 2017 par le Préfet de la région Hauts-de-France, la Rectrice de l’académie d’Amiens et le Recteur de l’académie de Lille. Il existe également au niveau de la région académique une Charte de l’éducation à l’égalité filles-garçons, téléchargeable à l’adresse suivante :

http://www.ac-amiens.fr/sites/www.ac-amiens.fr/IMG/pdf/affiche_a3-charte-concours-egalite_filles-garcons.pdf

Le partenariat avec les associations

Une convention entre le ministère et les associations Femmes et mathématiques, Femmes et sciences, Femmes ingénieures, a été signée le 31 janvier 2011, à l'occasion de l'annonce du Plan sciences et technologies à l'École. Ces trois associations interviennent en milieu scolaire dans l'objectif d'encourager, chez les jeunes filles, les vocations pour les carrières scientifiques et technologiques, en améliorant notamment la connaissance des filières et des métiers. Elles proposent des rencontres avec des femmes engagées dans les carrières scientifiques. Cette convention est accessible à partir du lien suivant :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/CST/81/9/femmes_sciences_maths_ingenieurs_168819.pdf

Une convention entre le ministère et l'association Elles bougent a également été signée. L'objectif de l'association, par un dispositif de « marrainage », est de faire découvrir les métiers d'ingénieures et techniciennes de l'automobile, de l'aéronautique, du spatial, du transport ferroviaire, du maritime et de l'énergie.

La convention liant le ministère et l'Association française des femmes diplômées des universités (AFFDU) a été renouvelée. L'AFFDU organise chaque année le concours Les Olympes de la parole.

Ressources nationales

  • Le site « Eduscol » présente les enjeux de l’éducation à l’égalité filles-garçons, les textes de référence, des ressources ainsi que les concours et des exemples d’actions :

http://eduscol.education.fr/pid23262/egalite-filles-garcons.html

  • Le site « Outils pour l'égalité entre les filles et les garçons à l'école » réalisé par Canopé propose des outils pour les personnels enseignants, les parents et les personnels de direction et d’encadrement.

www.reseau-canope.fr/outils-egalite-filles-garcons/

  • Le site « Objectif égalité » proposé par les ministères chargés de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur, des droits des femmes, l'Onisep et le Cnam, aborde les thématiques du choix d'études, du premier emploi ainsi que de l'égalité.

http://www.onisep.fr/Equipes-educatives/Egalite-filles-garcons

  • L'édition 2018 de la publication « Filles et garçons sur le chemin de l'égalité, de l'école à l'enseignement supérieur » regroupe les principales données statistiques sur les parcours scolaires comparés des filles et des garçons : répartition sexuée selon les niveaux d'enseignement, scolarisation, choix d'orientation, résultats, etc.

http://cache.media.education.gouv.fr/file/2018/80/0/depp-ni-2018-filles-et-garcons_906800.pdf

  • Le guide « Comportements sexistes et violences sexuelles » propose un état des lieux, des définitions et des pistes pour agir :

http://cache.media.eduscol.education.fr/file/Valeurs_republicaines/48/4/Violences_sexuelles_PDF_2014_V04-1_395484.pdf

Ressources académiques

  • Une référente académique à l’égalité entre les filles et les garçons

Depuis la rentrée 2016, il existe au sein de la délégation académique à l’égalité des chances (DAEC) portée par le service académique d’information et d’orientation (SAIO), une chargée de mission qui a pour rôle d’accompagner et de mettre en œuvre la politique d’égalité entre les filles et les garçons. C’est Laurence Ducousso-Lacaze qui remplit cette mission :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Son rôle :

-          la valorisation et la diffusion de ressources pédagogiques ;

-          l’animation d’un réseau de correspondantes et correspondants « égalité filles/garçons » en collèges et lycées afin de mutualiser les pratiques innovantes ;

-          l’organisation de formations spécifiques sur l’égalité en réponse à une demande locale ;

-          l’animation d’un espace-ressource sur M@gistère;

-          l’accompagnement des établissements qui le demandent dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs projets ;

-          la mise en place du concours régional des Olympes de la parole ;

-          la production de données statistiques commentées sur la situation comparée des filles et des garçons dans l’académie, afin de disposer de données de référence fiables et actualisées ;

-          Le lien avec l’ESPE et l’UPJV pour la formation et la recherche.

  • Le journal académique de l’éducation à l’égalité filles-garçons

http://www.ac-amiens.fr/1400-filles-et-garcons-a-l-ecole-elles-et-ils-font-l-egalite.html

  • Le site égalité filles-garçons de la Délégation régionale de l'Onisep Picardie 

http://www.onisep.fr/Mes-infos-regionales/Picardie/Espace-pedagogique/L-egalite-entre-les-filles-et-les-garcons

Au sein de la Délégation régionale de l'Onisep Picardie, Marie-Hélène Minot, référente égalité filles-garçons, présente les ressources et leur utilisation, organise un prêt d'outils, anime des actions et alimente le site égalité filles-garçons en lien avec le parcours Avenir :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél : 03 22 80 52 43

Informations supplémentaires